Poêles à granulés

Le granulé

Les granulés de bois se composent de petits cylindres de dimensions variables (6-12 millimètres) obtenus en soumettant la sciure du bois à des pression très élevées. Les granulés de bois sont donc un matériel totalement naturel et économique et c’est pour cette raison qu’ils sont devenus une des biomasses les plus utilisées considérant le rendement.

Emballés dans des sacs de 10 ou 15 Kilos ils garantissent un faible encombrement et une facilité de transport. Ils peuvent être utilisés pour un usage domestique ou industriel car ils sont stockés en grande quantité dans des silos dédiés en assurant ainsi une grande autonomie.

Une seule précaution à suivre, éloigner les granulés des sources d’humidité pour assurer une meilleure conservation et un rendement conséquent.

Le meilleur ami de l’environnement

Le pellet est un combustible écologique conçu à partir des déchets dérivant du traitement du bois vierge : sciure et copeaux. Celui-ci est séché et pressé de façon à obtenir des petits cylindres de longueurs différentes. Il n’est en revanche pas traité avec des colles ou des vernis nocifs étant donné que l’on utilise au cours de la production un liant appelé lignine, une substance naturellement présente dans le bois.

Grâce à sa faible teneur en humidité, le pellet dispose d’une valeur calorifique élevée, d’une excellente autonomie de combustion ainsi que des valeurs d’émissions réduites. Il s’agit d’une source renouvelable et sa combustion n’augmente pas le taux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Le stockage du pellet est facilement gérable si l’on évalue correctement les volumes : il supporte de longues périodes d’entreposage sans que ses propriétés particulières ne soient entravées.

Le prix ?

Aux alentours de 300 € la tonne, selon qu’ils soient livrés en sac, big-bag ou vrac.

Attention à la qualité. La marque « NF granulés biocombustibles » créée par l’AFNOR, certifie des caractéristiques précises comme la nature des matières premières utilisées, les dimensions, le pouvoir calorifique inférieur et l’humidité, le taux de cendres, etc. Autre norme qualitative, DIN Plus, une certification allemande, reconnue à l’échelle européenne, la plus exigeante à ce jour, en termes de densité de taux d’humidité et de pouvoir calorifique.

Le saviez-vous ?

La production française de granulés bois, ou pellets, poursuit un développement constant, avec plus de 345 000 tonnes produites en 2009, selon les estimations du Syndicat National des producteurs de Granulés de Bois. C’est la garantie d’un approvisionnement local et constant et de prix stables, contrairement aux énergies fossiles.

Les granulés de bois affichent un bilan énergétique neutre. Notamment parce que l’énergie utilisée pour la production et la livraison est faible. Ainsi la production de 10 kWh de granulés nécessite 2 à 3 kWh d’énergie, dont 0,6 kWh n’est pas renouvelable (source : Planète granulés, déc.2009). Le bilan CO2 est donc théoriquement nul et les cendres peuvent amender la terre du jardin…