Poêles à bois

Le bois

Un charme naturel et inimitable

Le bois est une source renouvelable qui se régénère continuellement et une utilisation raisonnable et durable des zones boisées permet de fournir une quantité d’énergie illimitée.

Au cours de sa combustion, le bois libère exactement la quantité de dioxyde de carbone que la plante filtre de l’air au cours de sa croissance, cette même quantité se formerait dans le cas où on laisserait le bois se décomposer dans le bois.

À égalité de chaleur produite, le bois s’avère être significativement plus économique par rapport au gaz méthane et au pétrole, il a également un très faible impact environnemental.

Quelques conseils pour bien se chauffer au bois bûche :

 Choisir la bonne essence :

Les feuillus durs (chêne, hêtre, frêne, châtaignier, charme, noyer, fruitiers…) pour le chauffage domestique, à l’exception du châtaignier qui éclate en brûlant.

Les résineux et feuillus tendres (épicéa, sapin, pin, mélèze, peuplier…). Ils brûlent plus vite se et se dégradent rapidement s’ils sont mal stockés. Leur avantage est de monter rapidement en température, ils ont une m appréciés par les usagers des fours à bois.

Éviter le bois humide :

La combustion d’un bois vert libère beaucoup de substances polluantes, il fournit environ 2 fois moins d’énergie qu’un bois séché, les appareils performants n’atteindront pas leur puissance nominale avec du bois frais et s’encrasseront plus vite.

Le prix ?

De 60 à 80 € la stère de bois de bonne qualité.